Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les WC à Edouwossi-Copé

Episode 3 : Into the wild

La nuit se couche sur la forêt tropicale. La végétation dense est translucide, éclairée par les premiers rayons de lune. Les feuilles ondulent sous une brise fraiche chargée d’effluves exotiques. On n’entend que la clameur diffuse de millions d’insectes et d’animaux inconnus. Une branche craque, un buisson remue, puis une ombre émerge de l’obscurité. C’est un Yovo ! Il est en émois, les sens en éveil, car il sait qu’il est en danger et qu’il n’a que peu de temps. Une force surhumaine venue du fond de ses entrailles le pousse cependant à braver les milles pièges que la nature lui réserve. Un pied sur une première planche, le second sur une autre, voilà notre ami près à en découdre. Ses mains se crispent et ses yeux montent au ciel dans une supplication silencieuse tandis qu’il se débat avec le monstre qui l’habite. Le duel s’éternise. Pendant longtemps, la bête a le dessus. Mais, au terme d’un effort inimaginable, notre héros s’en débarrasse avec un cri de triomphe. La souffle court et la respiration haletante, le voilà qui se relève doucement. Sa plénitude nouvelle lui permet enfin d’apprécier le calme environnant. Ses yeux fouillent les fougères : rien à signaler. Son méfait restera inconnu. Seuls témoins, les nombreuses guêpes et mouches se délectent déjà des restes de la bête.

Voilà la description un poil (Beaucoup) romancée des latrines « traditionnelles » de Edouwossi-Copé. Ces latrines sont composées d’un simple fossé recouvert de planches de bois avec un trou ménagé au centre. Elles sont perdues dans la forêt et ne possèdent pas de cloisons. C’est avec la peur au ventre que l’on y va parce que c’est assez simple de faire surprendre. En réalité, on a utilisé ces toilettes qu’un seul jour en raison d’une pénurie d’eau. Le reste du temps, on utilise des toilettes « normales » avec un seau d’eau pour tirer la chasse. On en a moins parlé parce que c’est beaucoup moins poétique …

Les WC à Edouwossi-Copé
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Geoges Dubois (Belgique) 27/08/2013 15:54

Oh!!!!!!!!! mais c'est plus hygiènique que d'aller dans la brousse comme ailleurs.